Accueil   Journal ADNA

Historique des faits marquants, Lille le 27/07/06

Résumé: les trois grandes étapes

1887-1907: De S. Beljahow à Aloïs Alzheimer et Fischer en passant par Blocq et Marinesco, Redlich, Léri: démonstration de la présence de lésions cérébrales caractéristiques (plaques miliaires (séniles) et dégénérescence neurofibrillaire) .

1927: Divry montre que les plaques cérébrales de la maladie d'Alzheimer peuvent être colorées électivement par le Rouge Congo, comme certaines substances amylacées, d'où le nom de plaques amyloïdes.

1963: Kidd démontre que la dégénérescence neurofibrillaire est constituée, à l'échelle de la microscopie électronique, de filaments caractéristique: les PHF (paires hélicoïdales de filaments, paired helical filaments en anglais)

1984: Début de l'histoire moléculaire: Glenner et coll. démontrent que le constituant principal de la substance amyloïde est un peptide, nommé Abéta (amyloïde bêta)

1985: Brion et coll. démontrent la présence majeure de protéines Tau dans les PHFs

1986: hyperphosphorylation des protéines Tau des PHFs (Iqbal et coll.)

1987: Le peptide Abéta provient d'un fragment plus grand, la protéine APP (amyloid protein precursor)

1987: Le gène APP se trouve sur le chromosome 21 (Robakis, etc)

1989: Concept des protéines tau pathologiques, marqueurs du processus dégénératif (Flament et al)

1991: Des mutations sur le gène de APP sont directement responsables de formes familiales jeunes de maladie d'Alzheimer (Hardy et coll.)

1991, etc: Les protéines tau sont des marqueurs différentiels des maladies neurodégénératives avec pathologie tau, nommées Tauopathies (1998): profil type 1: Alzheimer 1991; type 2, PSP 1991, CBD: 1993; type 3: Pick (1996); type 4: Steinert (1996); mutations sur le gène Tau: FTDP-17:1999.

1996: Des mutations sur le gène de la préséniline, situé sur le chromosome 14, sont directement responsables de formes familiales jeunes de maladie d'Alzheimer (St Goerges Hyslop et coll.)

1997: élaboration de critères corrects pour le diagnostic neuropathologique (Consensus report NIA, Ass. Ronald Reagan)

1999: La préséniline est une gamme secrétase. C'est l'enzyme qui coupe (directement ou indirectement) Abeta de la protéine APP, en position gamma (plusieurs laboratoires)

1999: découverte de la béta-secrétase, nommée BACE

1999: la vaccination (injection sous cutanée du peptide synthétique Abeta) fait disparaître les plaques amyloïdes des souris transgéniques APP*717 (Schenck et coll.)

2001: premiers essais thérapeutiques de la vaccination

2002: arrêt brutal des essais thérapeutiques de vaccination

2003: reprise de la stratégie. De nombreux laboratoires proposent des modifications. Nous proposons une approche vaccinale plus efficace et moins dangeureuse (Sergeant et al, 2003).

2005 : Le surdosage de APP provoque la maladie d'Alzheimer: démonstration par des formes génétiques

 
 English flag