Accueil   Journal ADNA

LA TRISOMIE 21 21/03/06

La Trisomie 21 est une anomalie génétique caractérisée par la présence d'un chromosome 21 supplémentaire.
Le gène APP, dont les dysfonctionnements sont responsables de la maladie d'Alzheimer, est situé sur le chromosome 21. Le surdosage de APP provoque un effet délétère sur les cellules nerveuses. Ceci est démontré par les formes familiales Alzheimer avec micro-trisomie autour du gène APP ( Rovelet-Lecrux A, Hannequin D, Raux G, et al. APP locus duplication causes autosomal dominant early-onset Alzheimer disease with cerebral amyloid angiopathy. Nat Genet 2006;38:24-26.)

Ce surdosage APP provoque chez les Trisomiques 21 une vulnérabilité et un facteur de risque de développer les lésions de la maladie d'Alzheimer, c'est à dire des plaques amyloïdes et des neurones en dégénérescence neurofibrillaire.

Cependant, si le facteur de risque existe bien, il semble que l'impact varie beaucoup selon les individus, étant donné que APP n'est pas le seul gène surexprimé, qu'il existe un hétérogénéité génétique et phénotypique évidente, et que les études ne sont pas assez nombreuses pour se faire une idée solide.

Une approche thérapeutique intéressante est en cours de développement, qui devrait supprimer l'effet toxique dû au surdosage de APP chez les trisomiques 21. Elle consiste à trouver des activateurs de l'alpha secrétase, enzyme qui stimule la bonne voie de coupure de APP, pour stimuler la production de facteurs de neuroprotection au dépend des facteurs toxiques (agrégats de Abêta).